Les ponts du mois de mai : un coup dur pour la motivation !

Après les vacances scolaires, qui m’ont parues cette fois-ci une éternité, voici les interminables ponts du mois de mai ! Terrrrrrrrrrrrrrrrrriiiiiiible pour la motivation et le chiffre d’affaires !  :-(

Je me rappelle quand j’étais salariée, j’attendais avec impatience les jours fériés et les ponts comme celui de l’Ascension pour me reposer, partir en week end prolongé, aller dans la famille ! Et ces jours fériés, je les savourais pleinement et j’essayais même de les prolonger un peu plus en rajoutant un ou deux RTT…Ouais, c’était le bon vieux temps, le temps où j’étais salariée, insouciante, le temps où j’avais une vie plutôt pépère, une vie dorée, il faut le dire !  :-)

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, je ne suis plus salariée, je suis entrepreneuse du web (www.very-kids.com, www.cote-aperitif.com, www.boutique-rhum.com et de nombreux blogs à gérer) et je redoute les jours fériés surtout quand il tombe en plein milieu d’une semaine ! L’année dernière, c’était génial car le 1er mai et le 8 mai sont tombés tous les 2 un dimanche…Ce n’était pas un souci pour l’activité !

Mais cette année, ce sont en tout trois ponts qui vont se succèder tout au long du mois de mai : le pont du 1er mai (fait), le pont du 8 mai (fait) et enfin le pont de l’Ascension (la semaine prochaine) ! C’est énorme !

Pourquoi est-ce un souci ? Parce que qui dit jour férié dit « les enfants à la maison !!! »

Et quand les enfants sont à la maison, le boulot est mis de côté (pourtant énorme à abbatre en vue de la fête des mères et fête des pères, de l’été et des fêtes d’anniversaire qui se préparent) pour être repris un peu plus tard, quand c’est possible (au moment d’une sieste, le soir quand ils sont couchés, quand ils sont chez des copains…).

La démotivation nous guette alors car le temps nous manque pour travailler correctement, le travail s’accumule. On pare chaque jour au quotidien sans pouvoir s’attaquer à des dossiers de fond enthousiasmants et nécessaires pour faire progresser jour après jour notre petite boite…et puis parallèlement, l’activité ralentit, les commandes se font attendre et c’est bien logique puisque la France est au ralenti et que tout un chacun en profite pour partir, décompresser, se ressourcer en famille ou entre amis !

Franchement, je vous le dis, vivement le mois de juin pour retrouver la niaque ! :-)